Votre sélection

Les documents

imprimer la pageexporter en PDFréduire la taille des caractèresAugmenter la taille des caractères

Recherche rapide


Recherche

 Pour sélectionner plusieurs éléments de la liste, utilisez la touche 'Ctrl'.
 Pour sélectionner plusieurs éléments de la liste, utilisez la touche 'Ctrl'.
 Pour sélectionner plusieurs éléments de la liste, utilisez la touche 'Ctrl'.
 Pour sélectionner plusieurs éléments de la liste, utilisez la touche 'Ctrl'.
 Pour sélectionner plusieurs éléments de la liste, utilisez la touche 'Ctrl'.
 Pour sélectionner plusieurs éléments de la liste, utilisez la touche 'Ctrl'.

Suivi de la mégafaune marine au large des PErtuis charentais, de l'Estuaire de la Gironde et de Rochebonne par observation aérienne, Campagne SPEE, Rapport de campagne mi-parcours 2019

Auteur : Observatoire Pelagis
Date : 2020-01-15 00:00:00
Pays : France
Type : Rapport de synthèse
Thématiques techniques : Espèces
Langues disponibles : Français

Afin de mieux connaître la mégafaune marine évoluant dans le Parc naturel marin "estuaire de la Gironde - mer des Pertuis", 8 sessions de survols aériens ont été menées par les scientifiques de l'Observatoire Pelagis (La Rochelle Université / CNRS) réparties en 2019 et 2018.

L'objectif principal de la campagne SPEE (Suivi de la mégafaune marine au large des PErtuis charentais, de l'Estuaire de la Gironde et de Rochebonne par observation aérienne) est de collecter de nouvelles données sur l'abondance et la distribution de la mégafaune marine au sein du périmètre du Parc ainsi que celui de la Zone de protection spéciale (ZPS) " Pertuis charentais-Rochebonne ".

Cette campagne d'acquisition de données via l'observation aérienne vise les oiseaux marins, les mammifères marins et tortues marines, les raies, requins et grands poissons visibles, les macro déchets flottants en surface ainsi que la fréquentation nautique (pêche, plaisance, trafic maritime, engins de pêche, etc.).

Au terme des campagnes les données collectées permettront de préciser les effectifs des différentes espèces, leur distribution dans la zone d'étude et de caractériser les variations saisonnières. Elles doivent aussi permettre de mettre en évidence des relations entre l'environnement et la présence des espèces suivies. Les résultats attendus (et plus précisément pour les oiseaux et mammifères marins à l'échelle de la zone d'étude) sont des données de richesse spécifique, de distribution et d'abondance (par espèces ou groupe d'espèces), de variabilité saisonnière de ces paramètres et d'habitats préférentiels en lien avec les paramètres environnementaux de la zone.

Ce rapport présente les données brutes issues des survols réalisés en 2019.

A télécharger :

Voir tous les documents

haut de page

Logos Atlantic AREA et European UnionOffice française de la biodiversitéLogo Marianne