Votre sélection

Les documents

imprimer la pageexporter en PDFréduire la taille des caractèresAugmenter la taille des caractères

Recherche rapide


Recherche avancée

 Pour sélectionner plusieurs éléments de la liste, utilisez la touche 'Ctrl'.
 Pour sélectionner plusieurs éléments de la liste, utilisez la touche 'Ctrl'.
 Pour sélectionner plusieurs éléments de la liste, utilisez la touche 'Ctrl'.
 Pour sélectionner plusieurs éléments de la liste, utilisez la touche 'Ctrl'.
 Pour sélectionner plusieurs éléments de la liste, utilisez la touche 'Ctrl'.
 Pour sélectionner plusieurs éléments de la liste, utilisez la touche 'Ctrl'.
 Pour sélectionner plusieurs éléments de la liste, utilisez la touche 'Ctrl'.
 Pour sélectionner plusieurs éléments de la liste, utilisez la touche 'Ctrl'.
 Pour sélectionner plusieurs éléments de la liste, utilisez la touche 'Ctrl'.

Export ExcelExport RSS

Connectivité des récifs d'hermelles (Sabellaria alveolata) dans le Parc naturel marin de l'estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis

Auteur : Sophie VANEL, Antoine COLLIN
Date : 2020-09-01 00:00:00
Pays : France
Type : Publication scientifique
Thématiques techniques : Habitats, Gestion des AMP, Espèces
Langues disponibles : Français

Université de Perpignan Via Domitia
Master Biodiversité, Ecologie, Evolution
Parcours " Biodiversité et Développement Durable "

Ecologie du paysage : Connectivité des récifs d'hermelles (Sabellaria alveolata) dans le Parc naturel marin de l'estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis

Sophie VANEL

 

Résumé :

Le vers marin polychète Sabellaria alveolata est responsable de la formation de récifs biogéniques qui constituent d'importants hotspots de biodiversité dans le Parc naturel marin de l'estuaire de la Gironde et mer des Pertuis.

Au sein de cette aire marine protégée, les récifs à S. alveolata sont menacés par des pressions anthropiques comme la pêche à pied et les activités conchylicoles. Pour protéger ces récifs, il est essentiel de connaitre la dynamique de dispersion larvaire, qui assure la connectivité entre les récifs.

En s'inspirant de la théorie des graphes, une matrice de résistance au déplacement a été développée en prenant en compte les variables hydrodynamiques existantes dans le Parc EGMP. Les valeurs de coût de déplacement ont été déterminés en fonction de la résistance à la dispersion des larves d'hermelles.

Le but de cette étude est d'estimer le rôle des facteurs hydrodynamiques dans la dispersion larvaire de cette espèce et de déterminer, grâce à l'étude de la connectivité, les principaux récifs du parc. Il apparait que les variables hydrodynamiques peuvent soit favoriser la dispersion des larves, du Nord au Sud du Parc ou à l'inverse favoriser la rétention larvaire notamment dans les pertuis. Le Nord de l'île d'Oléron semble être un endroit stratégique en termes de connectivité. Des mesures de gestion doivent y être renforcées.

A télécharger :

Voir tous les documents

haut de page

Logos Atlantic AREA et European UnionOffice française de la biodiversitéLogo Marianne