Espace réservé

Merci de vous identifier,
pour accéder à l'espace collaboratif

Mot de passe oublié ?

Votre sélection

Les documents

imprimer la pageexporter en PDFpartagers'abonner aux flux RSSréduire la taille des caractèresAugmenter la taille des caractères

Recherche rapide


Recherche

 Pour sélectionner plusieurs éléments de la liste, utilisez la touche 'Ctrl'.
 Pour sélectionner plusieurs éléments de la liste, utilisez la touche 'Ctrl'.
 Pour sélectionner plusieurs éléments de la liste, utilisez la touche 'Ctrl'.
 Pour sélectionner plusieurs éléments de la liste, utilisez la touche 'Ctrl'.
 Pour sélectionner plusieurs éléments de la liste, utilisez la touche 'Ctrl'.
 Pour sélectionner plusieurs éléments de la liste, utilisez la touche 'Ctrl'.

Rapport de stage - Le dérangement des oiseaux d'eau : état de l'art et protocole de suivi applicables au PNMEGMP

Auteur : Cécile LEROUX
Date : 02/09/2019
Pays : France
Type : Etude de terrain
Thématiques techniques : Suivi - monitoring, Tourisme, Pêche récréative, Sports et nautisme, Evaluation des AMP, Activités anthropiques, Gestion des AMP, Espèces
Langues disponibles : Français

Le premier objectif de l'étude est de réaliser une synthèse de l'état des connaissances actuelles à propos du dérangement des oiseaux d'eau, traitant 55 articles scientifiques et 4 thèses. Cette étape a permis de synthétiser les lourdes conséquences que le dérangement peut avoir sur ces oiseaux : depuis les effets directs tels que les envols à répétition, jusqu'aux effets indirects sur la dynamique de population, résultant des pertes énergétiques induites par les réactions de fuite.

Le littoral Atlantique, haut lieu de migration et de d'hivernage des oiseaux d'eau, n'échappe pas à la problématique du dérangement, ce pourquoi le second objectif du stage est l'élaboration d'un protocole de suivi du dérangement à l'échelle du Parc naturel marin de l'estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis, élaboré à partir de la synthèse bibliographique puis de différents tests de protocoles in situ. Ce travail a été rythmé par une dynamique d'échanges, avec les agents de l'ONCFS, du Parc naturel marin de l'estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis, du laboratoire LIENSs et du réseau Réserves Naturelles de France, permettant d'aboutir à un protocole opérationnel qui permet :

  • (i) de mesurer les effets locaux du dérangement sur différents sites du parc marin ;
  • (ii) de caractériser la réponse des différentes espèces face aux sources de dérangement ;
  • (iii) d'évaluer les impacts des dérangements.

A partir de ces éléments, il sera possible d'orienter la gestion du Parc naturel marin afin de répondre aux finalités de son plan de gestion, liant conservation des espèces et développement durable des activités de loisir.

A télécharger :

Voir tous les documents

haut de page

Logos Atlantic AREA et European UnionOffice française de la biodiversitéLogo Marianne