Espace réservé

Merci de vous identifier,
pour accéder à l'espace collaboratif

Mot de passe oublié ?

A la une

imprimer la pageexporter en PDFpartagers'abonner au flux RSSréduire la taille des caractèresAugmenter la taille des caractères

Recherche


Lettre d'information des gestionnaires français d'AMP de la façade atlantique

Le 15/06/2013

Logo NL gestionnaires AMP Atlantique - MAIA / AAMP

N°5 - Juin 2013 : FAME - des réseaux multi-échelles permettant une meilleure efficacité des amp pour les oiseaux marins / Les chargés de missions Natura 2000 se mobilisent en Bretagne / Première conférence du réseau des aires marines protégées de l'arc atlantique : bilan et perspectives / MAIA et OSPAR, une compatibilité qui n'est plus à prouver / La cohérence d'un réseau d'aires marines protégées : pourquoi et comment faire ? / Gestion de la ressource : Belle-Île en mer à l'étude / Interview : quatre questions à Emmanuel Thévenin de l'Aten / Tableau de bord des études, programmes et suivis en Atlantique : focus sur... Programme de recherche sur les limicoles côtiers / Brèves - actualités / Agenda / Ca bouge

UNE LETTRE, UN PRINCIPE : DU COLLECTIF SINON RIEN !

La multiplication des organes d'échanges nécessite de réexpliquer l'objectif et le principe de cette lettre dont l'existence a été promue à la table-ronde du Croisic, les 14 et 15 avril 2011.

Deux à trois numéros par an

« Privilégier la qualité plutôt que la quantité » nous rappelait Julien Froger, opérateur Natura 2000 de Belle-Ile. En substance, cela consolide l'idée d'origine, à savoir, une lettre d'échanges qui doit intéresser les gestionnaires au regard de questions relativement précises et de fond. Pour les questions d'actualités, d'autres supports existent déjà, les sites internet des gestionnaires, ou bien encore, l'encart bimestriel « L'aire marine » inséré dans le journal Le Marin. L'Agence commandite aussi une revue de presse hebdomadaire avec possibilité de s'abandonner sur demande auprès de l'Antenne.

A bientôt de vous lire

Pour cette lettre, le principe est simple : elle doit être alimentée par les gestionnaires eux-mêmes dans une proportion d'au moins 60 % ! Le point de contact et l'interface seront assurés par l'Antenne qui se chargera de rédiger les 40 % restants et d'assurer la mise en forme finale. Le public visé par cette lettre d'échanges techniques est constitué pour l'essentiel de gestionnaires et de leurs équipes, des DREAL et des DIRM mais pas uniquement ! En effet, la vocation de cette lettre sera aussi d'être disponible sur le net, à partir du site MAIA. Il est d'ailleurs à noter qu'une partie de son contenu sera traduite en anglais afin d'alimenter la lettre d'échanges propre à l'ensemble du réseau MAIA.

En savoir plus :

Voir toutes les actualités

haut de page

Logos Atlantic AREA et European Union